Concours

W3C

  • Flux RSS des articles

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Texte libre

Le journal de celui qui attend que les prix de l?immobilier s?effondrent ࠐaris. Tous les conseils pour ne surtout pas acheter. La revue au jour le jour des annonces immobili貥s les plus folles. Des infos sur un krach qui n?arrivera peut-ꎲe jamais.
Samedi 8 mars 6 08 /03 /Mars 19:15
Quand on a aimé la crise des subprimes, on adore  la crise des réhausseur de crédit. Reste à savoir ce qu’est un réhausseur de crédit : un réhausseur garantit un prêt, et ce prêt peut ainsi être titriser (c’est à dire être transformé en titre pouvant être revendu sur le marché des capitaux). Et les réhausseurs ont bien noté des crédits qui s’avèrent véreux et qui risquent de ne jamais être remboursés.

Le détail amusant : les réhausseurs de crédits sont eux mêmes notés par des agences de notation.


Alors que ce passe t’il ?

  1. 1) Les réhausseurs ont garanti des crédits vaseux
  2. 2) Ces crédits ont été revendu  à des banques des assurances
  3. 3) Les agences de notations baissent la note des réhausseurs
  4. 4) La valeur des réhausseurs baisse en bourse
  5. 5) La valeur boursière de tout le monde baisse, tout le monde à peur de perdre plus d’argent
  6. 6) On découvre de nouveau crédit vaseux que les emprunteurs ne pourront pas rembourser : aller en 1
undefinedLe seul réhausseur auquel on puisse se fier

Aujourd’hui, c’est la crise financière qui mène la danse dans  laquelle elle entraîne l’immobilier.



On peut consulter la page wiki sur les réhausseurs pour en savoir plus


Si on a du temps on peut aller visionner quelques vidéos amusantes collectées par J.M Pouré pour le forume bulle immo. En fin de fil la vidéo de Bernard Maris sur la crise financière offre une vision intréressante de la crise actuelle.


On peut aussi s’intéresser à la première du fil : «  Here Comes Another Bubble v1.1 - The Richter Scales » Une vidéo chanté sur la bulle internet 2.0


Hum, j’aime le krach.


Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Mardi 26 février 2 26 /02 /Fév 13:20
Ne cherchez pas les mauvaises nouvelles de l’immobilier américain dans vos journaux économiques,  elles n’y sont pas. Quand sont tombées les informations sur l’immobilier américain, dans Les Echos on ne parle que des logements neuf. L’article est tout en finesse c’est pour ainsi dire du crochet (on compare des chiffres d’un mois sur l’autre, on évoque des mini pourcentages.  On ne parle pas des nouvelles qui fâchent.



Challenge parle même de l’amélioration du moral des constructeurs et laisse penser que les achats immobiliers reprennent. Mais c’est cette nouvelle de l’AFP qui nous met le plus en joie : elle nous annonce que la bourse « revigoré par l'espoir d'un sauvetage imminent du rehausseur de crédit Ambac, et agréablement surpris par un chiffre sur l'immobilier américain. » Donc maintenant les bourses montent quand un rehausseur de crédit est sauvé de la faillite, c’est ça une bonne nouvelle. Bêtement, on pensait qu’une bonne nouvelle pour la bourse était le bon résultat d’une entreprise…



Toujours plus forte l’AFP ajoute : «  Le marché parisien est cependant reparti en forte hausse après l'annonce, aux Etats-Unis, d'un repli moins net qu'attendu des reventes de logements en janvier, » Donc quand les nouvelles sont mauvaise, mais un peu moins que prévu, la bourse monte. Et combien de temps va durer ce petit jeu ? Le pont en bois est vermoulu et une bande de traders fous dansent dessus en faisant des bonds et chantant «  pour l’instant cela ne s’écroule pas » et derrière tout le monde applaudi.

La vraie info, il faut aller la chercher en anglais. Là, on s’aperçoit que nos journalistes français on omis de nous dire deux trois trucs.  Ce n’est pas très compliqué, il suffit d’aller jeter un œil à une news reuters sur l’immo.
undefinedLà ou l'on constate que les villes qui ont subit les plus fortes hausses subissent aujourd'hui les plus fortes baisse

Citation 1 : « The national homes market is in the worst downturn since the Great Depression of the 1930s »

Le national median home price montre que le prix des maisons à baissé là bas de 4,6  %  par rapport à l’année précédente.


Plus loin la news de Reuters évoque suite à cette nouvelle, cite les analystes qui prévoient à court terme une récession.

Le talent d’un journaliste, c’est de savoir sélectionner les bonnes informations.

Hum, j’aime le le krach.




Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Vendredi 8 février 5 08 /02 /Fév 20:14
« Non d’accord les prix aux Etats-Unis, en Espagne, en Angleterre, les prix baissent mais là bas c’était devenu n’importe quoi.  Ici avec la baisse des taux prévus de la BCE,… et puis, tu sais, je m’en fais pas, avec le projet  de tramway,  ici c’est pas prêt de baisser. »
« C’est vrai le tramway,  j’y avait pas pensé, non ça peux pas baisser. »

Quelques graphiques basés sur  le S&P/Case-Shiller Median Home Price indices. Ils montrent le pourcentage  de progression... ou de baisse des prix medians de l'immobilier dans diférentes villes américaines :



undefined
Avec la nouvelle autoroute qu’ils construisent, les prix vont s’envoler à Cleveland

undefined
Les prix a New york sont surévalué tout le monde  le sais mais à Denver, ça n’est pas pareil. undefined
Los Angeles restera toujours  Los Angeles, les prix peuvent baisser ailleurs mais pas ici. Tout le monde veut vivre à Los Angeles

undefined


Il y a structurellement un déficit de logements  à New york. Pour cette raison, les prix n’ont aucune  raison de baisser.


L'ensemble des graphiques et l'article qui va avec se trouve ici

Hum, j'aime le krach


Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 4 février 1 04 /02 /Fév 10:23
Longtemps vous vous êtes dit, mais pourquoi je n'ai pas fait agent immobilier ? Ils avaient le vent dans le dos, mais là nous approchons des quarantièmes rugissants et ils va y avoir des démâtages.
Cet agent immobilier américain vend un lot de plus de douze mille panneaux "sold" qui lui restent sur et sous les bras

Témoins cet article des Echos qui prophétise un krach des agences immobilière.


On peut le lire en cliquant ci dessus.


Hum  j'aime le krach !
Par dupuis - Publié dans : jaimelekrach
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 28 janvier 1 28 /01 /Jan 20:15
Exubérance irrationnelle. Le titre est joli, le livre  de Robert Shiller, une référence, quand on s’intéresse au comment et au  pourquoi des bulles financières . Son auteur  a récemment eu les honneurs de la presse. Il livre deux entretiens bigrement intéressant.  Par ordre d’intérêt, on trouve celui des Echos . Il y est fortement question d’une bulle immobilière mondiale et l’économiste envisage que les prix puissent baisser de 50 % au US, il confirme que les marché sont interdépendants et démonte simplement les aspects psychologiques en jeux quand se crée une bulle. Bien sûr il confirme qu’il n’y a pas de muraille autour de l’hexagone  nous mettant à l’abris de cette crise immobilière.


Et si on dit que la crise mondiale est la faute de l'hotesse d'accueil de la boite tu crois que ça peut passer

Mais le plus plaisant à lire dans cet article est une question du journaliste des Echos : Cette " folie " immobilière dont nous sommes régulièrement les victimes est-elle nouvelle ? » Quand on commence à employer le terme « folie » pour désigner un marché devant lequel on s’extasiait hier, dont on vantait la « vigeur »  alors les carottes sont vraiment brûlé au fond de la casserole. Aujourd’hui, ceux qui ont acheté ne sont plus pour la presse économique que des fous. Demain, on se demandera comment ils ont pu être si stupide oubliant toute les année ou on leur a conseillé d’acheter.


La deuxième interview de notre homme
est canadienne. Elle est beaucoup plus intéressante car en plus d’y répéter la même chose et d’annoncer un crise économique aussi large que les slips de Guy Carlier, il confie qu’il ne faut pas aller en bourse et qu’il a lui même liquidé toutes ses actions. Souvent les économistes sont conseilleurs. Mais les « conseilleurs ne sont pas payeurs » or Robert Shiller courage économique de ses opinions, cela donne encore plus de force à ses propos.


Pour les démoralisés, la lecture de la fin de l’interview des Echos est conseillée, Robert Shiller y évoque les bienfaits d’un « réajustement » des prix de l’immobililer.

 Hum, j'aime le krach



Par dupuis - Publié dans : jaimelekrach
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Mercredi 9 janvier 3 09 /01 /Jan 17:08
Même les chiffres de la Fnaim parlent d’eux même. Ainsi si la hausse a été  de +15,4 % en 2004, puis de +10,4 % en 2005 puis de +7,1 % en 2006 elle a été en 2007 de + 3,8 %  Pas besoin de graphique ni de puissants logiciels d’analyse technique pour voir clairement la tendance, lourde ( et lente, il faut l’avouer) se dessiner. La hausse est fini, la baisse s'est amorcée.

Le futur de l’immobilier est plus que jamais incertain. Va t’on assister à une baisse, une grosse baisse ou un krach ?

Alors que le monde se séparait en deux : les haussiers face aux baissiers, il se divise désormais entre fortement baissier et modérément baissier. Faite le tour de Radio machine à café pour vous en assurer.

240 000 euro : idéal jeune couple aimant les les travaux et ne pas être dérangé par la lumière.

A lire pour les détails du comuniqué FNAIM

Enfin.... La phrase du jour pour les amoureux de la novlangue immobilière, elle a été débusquée sur le site diagnostic-expertise.com. un régal !

"Concernant l'année 2008, les professionnels pronostiquent une tendance à l'apaisement avec une hausse des prix de l'immobilier qui devrait confirmer son adoucissement actuel."

Encore meilleur qu'une part de galette des rois !

Et pour la lire dans son contexte, c'est ici

Hum, j’aime le krach
Par dupuis - Publié dans : jaimelekrach
Ecrire un commentaire - Voir les 13 commentaires
Jeudi 27 décembre 4 27 /12 /Déc 14:21

Il se p asse aujourd'hui en France ce qui c'est p assé en Es p agne il y a quelque mois. Cette news de l'af p sur l'état du marché immo es p agnol a donc beaucou p d'intérêt. Ainsi on y p arle de l'atterrissage en douceur des p rix immo qui a longtem p s été le crédo du gouvernement espagnol. On évoque aussi un p romoteur qui début 2007 avait lancé des soldes sur ses logements ( en France ce genre d'o p ération a eu lieu en octobre) et qui décrit le marché comme catastrophique. Même si les marchés immo ne communiquent p as, ils ont tendances a suivre les mêmes directions à quelques mois d'écart.

 

 

 

L'article est ici

 

 

 

Hum, j'aime le krach

 

 

 

Par dupuis - Publié dans : jaimelekrach
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 10 décembre 1 10 /12 /Déc 12:23
"Le marché immobilier traverse sa  plus grave récession  depuis la fin de la seconde guerre mondiale."

Marc Zandi économiste à propos de la crise américaine.

Dans son étude économique, le chercheur prend deux risques majeur, il chiffre la baisse à venir et donne des dates précise (il faut être sur de soi car sinon, on risque de se prendre ses prévisions dans la gueule plus tard). Ainsi il indique que les prix vont chuter de 30 % en Californie et ne voit pas la fin de la crise avant 2010



Une image fun trouvée sur le forum explorimmo


C'est les soldes chez bouygues, qui seront les petits malins qui en profiteront



Hum, j'aime le krach
Par dupuis - Publié dans : jaimelekrach
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires

Recommander

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus